CO de nuit au parc d'Olhain - 3 Octobre 2009

 

CO de nuit au parc d'Olhain ou
La planète des singes, le remake.
Avec dans les rôles principaux, JR et moi-même!
Une aventure réalisée - entre autres - par François T et produite par l'ASPTT Lille.
Avec l'aimable participation d'une soixantaine d'équipes d'orienteurs nordistes...
Date de sortie : 3 octobre 2009 (unique représentation ce soir-là)

clap


Ca y est. J'ai décidé JR à participer à cette CO de nuit dans le Nord. Nous arrivons au parc parmi les premiers, ce qui nous laisse le temps de découvrir les équipes participantes... Et quelles équipes! Que des bons... Aïe.
Nous sommes les seuls à ne pas venir de la région; rien que pour ça, on aurait dû avoir une médaille!
C'est une course en équipe mais où les deux coéquipiers doivent courir individuellement, sur une carte identique, avec des balises différentes. Chacun doit trouver 16 balises. La particularité de cette course, c'est que chaque coureur doit pointer entre 5 et 10 balises, passer à la balise spectacle et ensuite échanger sa carte avec celle de son partenaire. Ainsi, chacun termine ce que l'autre n'a pas fait. La performance réside donc dans la stratégie de course, la synchronisation des deux coureurs, et la mémorisation.

Peut-être pas facile à comprendre, cette explication, mais ce n'est pas grave, car ...

Je suis courageuse mais non téméraire et il est hors de question que je fasse une CO by night seule. De plus, un souci de dernière minute me prive de frontale...
Donc, JR et moi décidons de rester ensemble (enfin, disons plutôt que je décide JR à rester avec moi), avec nos deux cartes et nos 31 balises (15+15+ la balise spectacle commune). Comme les balises de chacun sont appariées, on devrait pouvoir s'en sortir sans perdre trop de temps.
On jardine rapidement sur un poste que nous n'avons pas la même façon d'approcher et perdons déjà un peu de temps... Un peu plus tard, une autre balise nous posera également souci... (belle chute dans un roncier dont mes fesses se souviennent).
Mais le pire reste à venir...

Jusqu'à présent, on peut dire que tout allait quand même pas trop mal. On arrive à la balise spectacle, conscients que le temps nous manquera pour ramener toutes les balises, mais nous visualisons sur la carte l'itinéraire que nous allons poursuivre pour en faire le plus possible.
François est là, et pense que nous avons déjà terminé... Mais non!
Nous repartons rapidement, trop, peut-être!

Nous pensons être sur la bonne voie, quand JR se rend compte que notre azimut n'est pas bon... Moi, je lui dis que si, preuve à l'appui : on vient de passer devant le bâtiment qui est là, sur la carte...
Sauf que...
Sauf qu'il y a deux routes parallèles, deux bâtiments, etc...(normal, on est dans un camping).
On décide donc de faire demi-tour (quand même, on n'est pas si bêtes!!!).

Et là, et là........Nous nous rendons compte que nous sommes cernés. Oui, cernés par une fichue clotûre.
Sans nous en rendre compte, nous nous sommes enfermés et ne parvenons pas à trouver la sortie. On tourne autour du grillage, dans l'espoir de trouver une petite ouverture, mais rien!
Notre route est derrière, de l'autre côté, mais pas moyen de trouver la sortie...
Nous sommes juste à côté de la balise spectacle; heureusement qu'il fait nuit, car j'imagine bien le spectacle que nous offririons aux organisateurs; ils n'auraient plus qu'à nous jeter des cacahuètes à travers la clotûre, tiens!!!

 

singes

Enfin, nous finissons tout de même par sortir... Mais cette erreur nous coûte très cher en temps. Dommage car les dernières balises étaient plus faciles à trouver, et même sans tout faire, nous aurions limité la casse.

Enfin, malgré tout, nous ne terminons pas derniers. J'ai vraiment eu la honte d'avoir commis une erreur aussi grosse, mais au moins, une comme ça, je pense qu'on n'en refera plus!
Rapidement, nous avons préféré en rire...

Mais quand même, OUHHHHHHHHHHHH...