Entraînement nocturne de fin d'année (2012)

Pour la 4ème année consécutive, la joyeuse équipe se retrouve pour notre désormais traditionnel trail de nuit de Décembre. En tant qu' "équipière clandestine du TEA" je rejoins les amis au QG du club à l'issue de leur assemblée générale. Les finishers de la Diagonale des fous sont là, j'ai nommé Ludo et JC, le gentil organisateur de la soirée Emilien bien sûr, et ô surprise, JR aussi! Ca faisait un bail!

Les garçons sont déjà sur le pied de guerre, frontale sur la tête; il ne me reste plus qu'à me préparer et c'est parti!

 

DSC09921

  Le QG du TEA, avec les restes du goûter de l'AG et les coupures de journaux relatant les exploits du club

 

DSC09925

Emilien, Mumu, Ludo, JC et JR prêts à affronter la nuit picarde

 

DSC09927

 

Emilien nous annonce que le parcours est une "spéciale dédicace à Mumu, avec boue et côtes" (on se demande pourquoi). Génial ;-)

Rooo, on sort à peine le bout de notre nez que quelques gouttes se mettent à tomber! Trois fois rien, ça va!

On peut même dire que par rapport aux autres années, il fait incroyablement chaud...

 

Le ton est donné dès le départ : après une petite descente asphaltée, nous quittons la civilisation en franchissant un barbelé; qu'avons-nous donc commis comme délit pour nous enfuir ainsi?

Rien de bien grave; on est juste pressés de se retrouver sur "la montagne du Paradis"...

Le rythme est cool; JR n'a pas couru depuis longtemps, JC et Ludo commencent leur reprise après leur épopée réunionnaise, et moi, je suis "tranquille". Je grimpe la première pente dans les talons d'Emilien, le jeune est en pleine forme et à plusieurs reprises, Ludo et lui vont se taper des sprints de fou!

 

Nous poursuivons notre aventure nocturne dans la montagne Gérémy, puis plus tard, la vallée Rainette. Nous rencontrons en chemin de la boue, voire BEAUCOUP de boue à certains endroits, de la pente, et quand la boue se trouve dans la pente, c'est le sommum du pied de l'entraînement!

Je me dis que ça va faire râler JR, mais non, il garde le sourire!

Après avoir traversé la route du plateau de Saint-Claude, Emilien s'ingénue à nous faire monter/descendre à plusieurs reprises, là je me dis qu'il y a foutage de gueule, mais c'est pour rire, bien sûr, car en fait, j'adore, même s'il faut grimper à 4 pattes tant c'est pentu et surtout glissant. Grrrr, j'vais encore avoir de la terre sous les ongles ;-(

On attend tous avec un peu de crainte la réaction de JR, parce qu'on sait bien que lui, il n'aime pas ça, la boue et les murs, mais ça va, il reste zen...

C'est juste que quand on a fini de "s'amuser" dans ces zigouigouis, au lieu de retourner vers le village-arrivée, et bien nous partons dans la direction opposée, et ce à plusieurs reprises, lui filant de faux espoirs; il commence à fatiguer (normal, s'il ne court plus). Signe de faiblesse, il demande même à plusieurs reprises :"c'est quand qu'on arrive?"

Et bien on arrive au QG du Team Ecouvillon Aventure à 20h05, soit 2h47mn après notre départ, après avoir parcouru 19 km dans la nature à la lumière des frontales dont certaines commençaient à faiblir sérieusement, pour un D+ de 500 m (dénivelée à vérifier).

 

DSC09933

 DSC09934

 

DSC09935

 

DSC09936

 

DSC09941

 

DSC09944

 

DSC09946

 

DSC09948

 

DSC09949

 

DSC09952

JR perd son sourire...

 

DSC09954

La cabane au toit en couvercles de tonneau

 

DSC09956

 

A l'arrivée, nous sommes accueillis comme des rois; la maman d'Emilien nous a concocté un succulent goûter, dont le fameux "vrai" chocolat. Mmmm, un régal. C'est aussi pour cela qu'on l'aime, ce dernier entraînement de l'année ;-)  outre le plaisir de partager un bon moment, il est aussi l'occasion de nous retrouver. Il est particulièrement important pour moi, qui suis si loin, désormais...

Et je le dis haut et fort, s'il ne devait y en avoir qu'un (d'entraînement), et bien ça serait celui-là, sans aucune hésitation!

Encore merci à toi Emilien; ce parcours a tenu ses promesses!

Un grand merci à tes parents également. 

Merci à vous tous pour la bonne humeur, la convivialité, les rires.

 

A quand un entraînement dans les Pyrénées?

 

******

Le parcours :

http://www.visugpx.com/?i=1358177462